Partagez | 
 

 Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crimson Firestone

avatar

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /! NC-18 [scènes de viols]/!   Jeu 2 Juin - 14:05




Crimson
ft. Nivan de Kyoux
Âge : 22 ans
Date de naissance : 31 Octobre 1993
Origine(s) : Amérindienne-irlandaise de descendance française
Situation conjugale : Célibataire cette bonne blague les mecs
Groupe : Délinquants
Job, si adulte : Tatoueur professionnel

Carnation : Teint clair et peau blanche
Taille : 1m78
Corpulence : Finement athlétique
Cheveux : Longs mais avec un côté rasé. Il a les cheveux teint en rouge mais est brun de naissance
Yeux : Mordorés, des yeux qu'il tient de sa mère
Signe(s) distinctif(s) : Un tatouage tribal qui part du haut du bras et s'arrête sur son pec droit.
doux
malsain
fier
compréhensif
dérangé
pervers
à l'écoute
calme
manipulateur
calculateur
prévenant
protecteur
Histoire :
Tout commence au beau milieu de l’année 1992 dans une petite bourgade du Nevada proche de Reno. Ce soir-là, le sénateur Firestone rentre d’une soirée de gala bien arrosée… plus qu’arrosée pour ainsi dire, surtout quand on le voit marcher en titubant. Il se dirige vers l’hôtel dans lequel il séjourne durant sa campagne électorale et croise le chemin d’une jeune prostituée au détour d’une ruelle sombre. L’air est à la fois lourd et humide en ce début de nuit alors que la température avait atteint pas loin des 34C° en journée. Des nuages menacent et un vent chaud se lève alors que l’homme bien aviné commence à caresser de manière lubrique et peu convenante la jeune femme qui le supplie d’arrêter…

« Je ne vois pas en quoi ça te dérange, t’es une pute après tout !

-Je sais où vous voulez en venir et il y a des règles à respecter…même dans notre profession à nous les putes, monsieur le Sénateur. Ces règles, vous devez les respecter comme tous les clients. »

Le Sénateur Firestone, ricane avant de glisser une main sous la micro jupe de la jeune femme qui se retient de lui cracher à la figure. Pourtant, dans le regard dans cette dernière, on ne peut y lire que dégoût, répulsion et écœurement aux gestes obscènes que l’homme prend plaisir à faire sur son corps au teint légèrement halé. Elle voudrait lui cracher à la figure mais elle sait que cet homme ne fera qu’une bouchée d’elle et de sa vie un véritable enfer, elle qui se prostitue pour pouvoir survivre.

Le Sénateur la regarde, un air pervers malsain dans ses yeux marrons foncés et, tandis que d’une main il poursuit ses caresses, de l’autre il fait sauter sa ceinture en titubant… Shania en profite alors pour le pousser et s’échappe, courant dans la ruelle avant de tourner sur la gauche. L’homme grogne et se relève avant de se lancer à la poursuite de sa proie en jurant de lui faire passer un sale quart d’heure…

« Reviens ici, petite salope ! »

L’haleine chargée d’alcool, il court en prenant garde de ne pas tomber plus d’une fois alors que la jeune femme se retrouve piégée dans un cul de sac…

« Tu ne peux plus t’échapper joli chaton. Tu es à ma merci ainsi que ton joli cul, espèce de sale pute ! »

Shania va pour répliquer mais une main large s’abat sur elle, la faisant lourdement chuter au sol. Sa tête heurte le sol et la fait tomber dans l’inconscience alors que le Sénateur baisse son pantalon et son boxer puis soulève la micro jupe de la jeune femme et arrache le mini shorty avant de la violer copieusement en râlant d’une voix rauque..

« T’aimes ça, salope, hein.. »

Le corps inerte de Shania bouge tel un pantin désarticulé au rythme brutal des vas et viens en elle alors que l’orage commence à gronder au loin, comme si les esprits désapprouvaient les actes odieux de l’homme de pouvoir. Son affaire terminée, l’homme balance un liasse de billets à la jeune femme encore inconsciente puis s’en va satisfait rejoindre sa chambre d’hôtel où sa maîtresse du moment l’attend. Mais l’argent ne sera pas le seul « cadeau » qu’il aura laissé à Shania…

…car trois mois plus tard après son viol, Shania se retrouve avec un petit ventre arrondi, ce qui n’est pas du goût des anciens de la réserve dans laquelle elle vit depuis sa plus tendre enfance. Pour eux, cet enfant ne doit pas naître car de mauvaises augures, sachant les conditions dans lesquelles il a été conçu. Bon nombre d’entre eux tentent de persuader la jeune femme de mettre prématurément un terme à cette grossesse non voulue en avortant mais la jeune femme refuse catégoriquement. Elle a été élevée dans le respect de toute vie et mettra à terme sa grossesse dans les temps voulu même si cela doit déplaire aux anciens…

« Il y a déjà bien assez d’innocents qui meurent pour des causes stupides alors il est hors de question que mon futur enfant fasse partie de ces morts stupides. C’est vrai, il est là mais il ne l’a pas demandé non plus, ce n’est pas à lui de mourir mais à l’homme qui m’a violée et ma engrossée.

-Il n’apportera que du malheur, débarrasse-toi en et fais-en un autre avec l’homme que tu aimeras.

-Je suis une prostituée… quel homme tomberait amoureux d’une pute au point de vouloir un enfant avec elle ? Dites-le moi franchement…personne et vous le savez. Je garde mon enfant et je le mettrais au monde dans six mois que ça vous plaise ou non. »

Shania était déterminée tout comme les anciens l’étaient à faire du futur bébé leur bête noire… jamais ils ne l’accepteraient comme un des leurs et ils ne se priveraient pas de le montrer clairement.

Six mois plus tard, Shania met au monde un beau bébé au teint de neige…mais elle le met seule avec l’aide d’une amie accoucheuse qui a décidé de l’accompagner malgré les réticences de la tribu. En effet, la jeune femme a été tenu de vivre en retrait du petit regroupement de maisons et les autres habitants de la réserve avaient pour consignes de ne pas s’approcher d’elle et de son enfant, de ne pas lui parler pu rendre le moindre service. Puisqu’elle avait décidé de se lever contre les anciens, elle en subirait les conséquences en vivant seule et ignorée de toute la tribu.

Rejeté de tous en dehors de sa mère, Tyler grandit seul avec cette dernière et sans amis alors que tous les enfants de son âge ont des petits camarades avec qui jouer. Ses seuls amis sont deux louveteaux  avec qui il joue régulièrement. Les gamins qui s’avisent de lui chercher des noises ou qui critiquent ouvertement sa mère ? Tyler n’hésite pas à user des poings pour défendre l’honneur de sa mère et la défendre tout court… au risque de se faire lourdement réprimander par les anciens à qui il n’hésite pas à dire le fond de sa pensée : oui il est au courant qu’avant même qu’il ne naisse, il n’était pas désiré. Il sait le nombre de fois où ils ont tenté de dissuader sa mère de pas arrivée au terme de sa grossesse…

« Vous pouvez parler !!! Vous avez tenté de convaincre ma mère de mettre fin à mon existence avant même que je ne voie le jour. Vous êtes des assassins et vos paroles n’ont aucune valeur à mes yeux. Et vous aussi vous n’êtes rien à mes yeux, vous n’avez rien fait pour mériter mon respect !  Alors oui j’ai cogné vos petits anges et s’ils recommencent, je lèverais encore le poing. »

Tyler n’avait certes hérité que de très peu traits physique de Shania en revanche, il avait bien hérité du caractère impétueux de sa mère. Comme elle, il se dressait contre les anciens mais ce n’était pas la simple impétuosité ou de la fierté mal placée, non… les anciens s’étaient rendus compte qu’un autre type de sentiment animait le jeune homme de 14 ans et ce sentiment était clairement visible dans son regard : en dehors de sa mère et de l’amie qui les avait toujours aidés, Tyler haïssait les anciens comme il haïssait le reste de cette tribu qui agissait telle une bande de moutons sans personnalité. On leur dit « faites ça », ils le font sans même essayer de connaître les personnes.

A l’âge de 16 ans, Tyler s’enfuit de la réserve où il ne se sent plus vraiment chez lui en compagnie de ses deux loups puis commence son errance dans la ville la plus proche. Pour survivre et pouvoir manger, il commence à se prostituer et loge dans une chambre de motel. Ses clients sont principalement des femmes de plus de 30 ans mais il lui arrive de coucher avec des hommes… et c’est lors d’une nuit avec l’un d’eux qu’il se verra faire une proposition d’emploi. Le deal est simple : il couche avec cet homme, Dan, et il le prend sous son aile pour lui apprendre les ficelles du métier de tatoueur.

Mais il faudrait qu’il se trouve un surnom et surtout le style de l’emploi. Tyler le regarde en se demandant où est l’entourloupe dans la proposition de Dan : après tout ce sera toujours mieux de bosser dans un salon à dessiner sur la peau des gens que de vendre son cul pour pouvoir manger ne serait-ce qu’un peu…d’autant plus que sa mère l’a surpris un soir lors de ses activités et lui a supplié de revenir à la réserve. Le jeune homme avait alors refusé catégoriquement de revenir dans un lieu où il n’avait jamais été désiré en expliquant son point du vue. Cependant il avait dit à sa mère qu’elle pourrait compter sur lui en cas de problème.

Shania avait hoché tristement de la tête avant de partir en demandant à son fils de faire attention et d’être prudent. Elle savait que Tyler avait raison et c’est pourquoi elle n’avait pas insisté pour qu’il rentre avec elle. Comme toute mère, elle ne voulait que le meilleur pour lui et si ça devait être en étant loin de la réserve et d’elle alors  elle devait le laisser faire son chemin. Tyler avait toujours été combatif et débrouillard sans compter qu’il savait juger une situation et peser le pour et le contre avant d’accepter ou de refuser.

Tyler accepta la proposition et commença par se faire une coiffure de type punk malgré ses cheveux longs et se teinta les cheveux en rouge sang…en référence à cette couleur, Tyler adopta alors le surnom de Crimson.  Dan lui offrit un tatouage en cadeau de bienvenue et commença l’apprentissage du métier au jeune homme. Crimson apprit et maîtrisa rapidement toutes les ficelles du métier au point de passer de simple assistant au statut de tatoueur professionnel en l’espace de 2 ans seulement.

Jusque-là, il avait toujours considéré Dan comme le père qu’il n’avait jamais pu avoir mais il fallait croire que l’homme n’avait pas montré  toutes les facettes de sa personnalité… notamment les plus glauques et les plus noires. Un soir alors qu’ils rangeaient le salon et faisaient le nettoyage après une longue journée de travail, Crimson senti un regard lourd et insistant sur lui. Penché en avant pour ramasser des magazines que les clients avaient laissés sur le sofa de la salle d’attente, il regarda derrière lui du coin de l’œil et vit Dan en train de le regarder en se masturbant. Crimson ne dit rien, étant habitué à ce genre de comportement…bien qu’il avait été bien clair avec Dan sur ce point dès le départ : entre eux ça ne serait que professionnel.

Et puis … il sent comme des frottements contre lui et un son rauque contre son oreille..

« Dan putain, j’avais été clair avec toi…

-T’as pas dit ça avant que je te prenne sous mon aile.

-C’était mon métier avant que tu me propose celui-là alors mélange pas tout.

-Ok mais juste un petit coup, s’il te plaît…en souvenir du bon vieux temps. Tu sais pas combien de temps ça fait que je mate ton petit cul sans pouvoir rien faire. Je sais que tu me considères comme un père mais ce sera pas vraiment de l’inceste, on n’est pas du même sang… »

Crimson soupire et connaît parfaitement ce genre de comportement… s’il ne donne pas à Dan ce qu’il veut, ce dernier risque de le harceler voire de se montrer violent. Alors le jeune homme de 18 ans cède et part dans l’appartement qu’il partage avec l’homme et qui est situé au-dessus du salon de tatouages. Crimson le suit en pensant qu’ils passeraient directement dans la chambre mais au lieu de ça, Dan l’emmène dans une pièce particulière où sont entreposés tout un panels de jouets sexuels ainsi qu’un lit avec des attaches aux quatre coins.

« Tu peux m’expliquer ?

- J’aime le sexe violent. »

Dan ne sait pas ce qu’il vient de déclencher rien proférant ces paroles… il pense connaître son associé mais le jeune se révèle avoir une partie tout aussi noire que lui enfouie depuis bien longtemps et qui ne demande que le bon moment vienne pour sortir.

Il avait demandé au jeune homme du sexe violent et Crimson allait répondre en cette nuit de lune rousse…mais Dan connaîtrait ce plaisir une seule et unique fois car au cours de l’acte, Crimson le tua par strangulation à l’aide d’une ceinture qu’il avait serré autour de la gorge de son ancien associé.

Manipulateur comme pas deux, Crimson prévient les autorités en disant que son ami ne respire plus. Il y met les mots, le ton et la forme en disant que Dan était un adepte du sexe violent et qu’il lui avait demandé de serrer la ceinture toujours plus fort autour de son cou jusqu’à la jouissance mais le dernier resserrage avait été celui de trop alors qu’il l’avait prévenu des risques qu’il encourait. Dan n’avait rien voulu savoir et avait insisté lourdement mais maintenant il en payait le prix en étant étendu là, sur le lit, en boxer de latex noir et les yeux révulsés.

Aucunes charges n’est retenues contre le jeune homme qui réussit à faire passer son premier meurtre pour accidentel et il continue à exercer sa profession de tatoueur sans être soucié de quoi que ce soit. Pour les flics, la conclusion avait été très simple : c’était tout bonnement une partie de jambes en l’air violente qui s’est très mal finie et accidentellement. Après tout, les tordus aimant le sexe violent sont légion, certains filment même leurs ébats pour les mettre en ligne sur des sites spécialisés et le cas de
Dan en était un comme un autre.

Ce qu’ils ignoraient c’est que Crimson avait pris du plaisir à le tuer et n’éprouvait au fond de lui aucun remord. Il se demandait si c’était juste cette fois-là ou si ce serait récurrent mais avec le temps, il allait constater que ce n’était par simple envie…mais des pulsions. Et des pulsions qui refaisaient toujours surface à un moment bien précis : les jours de lune rousse. Le fait que ses pulsions ne refassent surface que les jours de lune rousse l’intriguait au plus haut point alors il donna rendez-vous à sa mère pour lui demander des explications sur ce phénomène et celle-ci tomba nette comme un couperet : elle avait été violée par le père du jeune homme un soir de lune rousse et l’avait mis au monde un autre soir de lune rousse. Elle lui mentionna également, que ces soir-là, il avait toujours agit de manière étrange depuis tout petit mais qu’elle était trop bien occupée à les protéger elle et lui des autres pour vraiment s’en inquiéter.

*Alors ce n’est pas un hasard… *

Ça a avait toujours été ainsi depuis sa naissance et le jeune homme commença à se demander si les anciens ne s’étaient pas laissé influencés par ce détail pour les traiter comme des parias, sa mère et lui. Il aurait pu calmer ses pulsions plus jeunes ou les contrôler si seulement ils ne les avaient pas rejeté sa mère et lui et les avaient traités comme des égaux par rapport aux autres membres de la tribu. Mais leur isolement forcé ne l’avait pas aidé à contrôler ce côté noir de sa personnalité tout comme les railleries des gamins, des parents et des anciens… sa haine n’avait fait qu’amplifier les choses de manière sourde et sournoise. C’était aussi pour ça qu’il était parti, parce qu’il savait que s’il restait dans cette réserve, les autorités retrouveraient surtout des morts… car, pour lui, tous méritaient de mourir et seules sa mère et l’amie de toujours trouvaient grâce à ses yeux.

Alors chaque nuit de lune rousse, il fallait calmer la bête en lui et pour ça, il devait tuer. Crimson parcourt les différents Etats américains avec le même mode opératoire : il se fait embaucher dans des salons de tatouages dont les patrons ou patronnes sont des adeptes du sexe violent, il se lie avec eux en prétextant un manque affectif de la part d’un père qu’il n’a jamais eu et les séduit ouvertement. Il attend qu’ils et elles soient très excité(e)s puis passe aux choses sérieuses et les tuent pendant l’acte. Il fait enfin passer la mort pour accidentelle avant de disparaître d’un état pour réapparaître dans un autres, toujours sous un nouveau nom.

Et son petit manège dure un bon moment jusqu’à ce que son seul et unique ami le trahisse en disant aux autorités que les morts qui ont lieues à chaque lune rousse ne sont pas si accidentelles que ça mais qu’elles sont au contraire calculées et minutieusement préparées.Keith avait donné rendez-vous à Crimson dans un hôtel assez luxueux pour tenter de le raisonner mais le jeune homme trouvait ce rendez-vous soudain un peu trop louche… d’autant plus que son ami s’était comporté un peu trop étrangement lorsqu’il avait eu au bout du fil.

Ce dernier n’avait d’ailleurs pas changé d’un pouce même à son arrivée : il puait la nervosité et la peur à plein nez…

« Tyler, il faut que tu arrêtes tes connerie. T..tu…tu te feras choper un de ces quatre, mon vieux. »

Keith transpire à grosses gouttes… il n’est pas seulement un ami de Tyler mais aussi un plan cul régulier qui aime le sexe violent. Tyler alias Crimson, ne dit rien et se contente de sourire en mettant ses mains dans ses poches. Il a la capuche de son sweat noir à zip rabattu sur sa tête et sa veste est à peine ouverte alors qu’il se met tourner autour tel un loup sur le point de fondre sur sa proie, il ne dit rien les premières minutes mais finit par s’arrêter pour glisse d’une voix calme mais qui glacerait le sang de quiconque l’entend…

« Jusque-là, je ne me suis jamais fait attraper, mon cher Keith. Et si je me fais cramer, ce sera juste parce que tu auras ouvert ta grande gueule aux poulets. T’as toujours eu peur de me voir les nuits de lune rousse depuis cette fois où t’as vu mon côté sombre… »

Crimson s’arrête puis le regarde avec un grand sourire à la fois innocent et avec quelque chose de malsain…

« …Tiens, un peu comme en ce moment d’ailleurs. Attends je perçois une odeur, tu ne sens pas ? »

Crimson fait mine de flairer l’air de la pièce puis se rapproche de Keith pour le sentir et sourire …

« Oooh mais c’est de toi que cette puanteur émane. C’est un mélange de peur et de…de…*claque des doigts en faisant mine de chercher le mot*…Aaah de culpabilité. Dis-moi, tu n’as rien fait qui pourrait me contrarier, Keithie~ ? Hm ?

-Tu…tu sais très bien que je ne me permettrais jamais de te trahir, Ty’. J’irais jam…

-Jamais quoi ?! Me balancer ? Me trahir ?... » Le coupe Crimson.

Crimson secoue la tête en ricanant et recule en tapant dans ses mains avant de pointer son plan cul régulier de son index et en recommençant à tourner autour de ce dernier.

« Tu sais, Keith, tu es de nombreuses chose mais tu n’as jamais été un bon comédien et tu es un piètre menteur. T’as beau me dire que tu ne m’as pas trahi et pas balancé mais … »

Crimson se jette sur son ancien partenaire de coucherie et le prend par le col avant de le plaquer contre un mur en le regardant froidement…

« …Le problème, vois-tu, c’est que tu m’as DÉJÀ balancé aux flics, mon pote !!! Tu pues tellement la peur que je peux lire en toi comme dans un livre ouvert. Tu n’as jamais été très bon pour camoufler tes émotions, pas comme moi. D’ailleurs en parlant des poulets, qui me dit que notre petite conversation n’est pas sur écoute ?!

-T-Tyler…s’il…te…plaît. Je…j’étouffe…arrête ! Urgh !!

-Bah quoi ? T’aime le sexe violent non ? Tu sais quoi ? Viens on va baiser pour ta dernière nuit. »

Crimson commence à ramener de force son ancien compagnon sur le lit dont il arrache les vêtements avant de l’attacher et de le violer copieusement. Malgré les cris de Keith, Tyler ne s’arrête pas et s’empare de la ceinture de ce dernier qu’il attache autour de cou de son plan cul avant de se mettre à resserrer dangereusement…mais il n’aura jamais le temps de commettre son dernier crime.

Alertés par la dispute et les cris, les voisins de chambre ont appelés la police qui sont intervenus  aussitôt. Tyler s’échappe rapidement par la fenêtre et atterrit sur le toit d’un petit bar situé juste en dessous de la fenêtre de la chambre et dévale les escaliers quatre à quatre. Il parcourt encore quelques mètres avant que les autorités ne l’appréhendent près d’un restaurant où il est arrêté.

A son procès, on lui attribue pas moins d’une soixantaine de meurtres au bas mot et de nombreux viols ainsi qu’un surnom « Le tueur de la Lune rousse ». Il est condamné, à 21 ans, à 6 ans de prison au lieu d’une peine à vie compte tenu de son affiliation parentale avec le Sénateur Firestone qui l’a reconnu comme son fils… au bout de 21 ans d’absence mais aussi qu’il est le fruit d’un viol, d’où l’esprit un peu dérangé du jeune homme. Tyler étant considéré comme trop dangereux même pour les hauts quartiers sécurisés des prisons des Etats-Unis et surtout trop manipulateur, ce dernier est envoyé dans une maison de correction en Ukraine où il purge sa peine depuis maintenant un an.

Avis à ses petits camarades… méfiez-vous des soirs de lune rousse.

Pseudonyme : Kaname
Comment j'ai atterri ici : *désigne Roy* c'est lui qui m'a dit comment venir '^'
Âge : plus de 30 ans
Commentaire(s) : Aucun
T'as fait ta prière ? Elle sera exaucée si tu me confies le code : Saperlipopette !


Dernière édition par Crimson Firestone le Ven 3 Juin - 20:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innokenti Agueïkine
Admin
avatar

Féminin Messages : 207
Date d'inscription : 03/10/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Ven 3 Juin - 8:40

Coucou et bienvenue ♡

On ne montre pas du doigt éè *le mordille*

Je ne le connais pas ! Hu hu ♡

Tu me préviendras lorsque tu auras fini ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://panoh.actifforum.com
Crimson Firestone

avatar

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Ven 3 Juin - 11:44

Salut et merci ^^

*Le regarde lui mordiller le doigt* J'fais ce que je veux ~

Ouais, je te préviendrais quand j'aurais fini o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innokenti Agueïkine
Admin
avatar

Féminin Messages : 207
Date d'inscription : 03/10/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Ven 3 Juin - 19:58

Hu hu.

C'est validable ce genre de perso' ? O.O *a un doute* ♥

Il ne te reste plus grand chose à faire dans ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://panoh.actifforum.com
Crimson Firestone

avatar

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Ven 3 Juin - 20:09

'^' comment ça trop violent :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innokenti Agueïkine
Admin
avatar

Féminin Messages : 207
Date d'inscription : 03/10/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Ven 3 Juin - 20:14

MAIS ! Je dois faire le lien avec Skype à cause de toi éè

Je te valide mais tu ne descends personne du forum lors de la lune rousse ♥ (uniquement des PNJ et encore, il sera sévérement puni s'il le fait éè ♥)

Hum. Je suis la seule patronne pour le moment, Hyacinthe étant le graphiste donc si jamais il y a le moindre problème (je m'adresse aux autres), vous savez où me trouver ♥

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://panoh.actifforum.com
Crimson Firestone

avatar

Masculin Messages : 38
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Ven 3 Juin - 20:15

Nah j'essaierais d'être gentil~<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoyami Shinosuke

avatar

Féminin Messages : 41
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 20
Localisation : Dans ma tête

MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   Mar 28 Fév - 23:37

Bienvenue à toi avec beaucoup de retard ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\   

Revenir en haut Aller en bas
 
Itinéraire d'un sale gosse ~Crimson (finie) /!\ NC-18 [scènes de viols]/!\
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ Blog visiteurs ] Recherche de l'itinéraire de la campagne 1928 du cuirassé Jeanne d'Arc
» Itinéraires de Normandie
» MESA 2012
» Calculer la longueur d'un itinéraire avec Google Earth
» Route nationale 7

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prisonniers sur Panoh :: Gestion du personnage :: ❛ Présentation des personnages :: Prisonniers :: Délinquants validés-
Sauter vers: