Partagez | 
 

 Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yuriy Volkov

avatar

Masculin Messages : 7
Date d'inscription : 22/02/2017

MessageSujet: Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]   Mer 22 Fév - 10:41




Volkov Yuriy
ft. Ferid Bathory de Owari no seraph
Âge : 19 ans
Date de naissance : 20 - 08
Origine(s) : Ukrénien
Situation conjugale : Célibataire
Groupe : Délinquants
Job, si adulte : Prisonnier

Carnation : Teint pâle
Taille : 1 m 78
Corpulence : Mince
Cheveux : De long cheveux mauves fraîchement teint lui arrivant au épaules
Yeux : Bleus
Signe(s) distinctif(s) : Il a un tatouage sur le poignet marqué Josh et un autre en bas du dos marqué '' my body isn't mine''
Souriant
Intelligent
Direct
Affectueux
Craintif
Naïf
Soigneux
Dent sucrée
Protecteur
Violent
Anxieux
Sensible
Histoire : «I won't be denied by you»

Ton corps tendu, ta respiration saccadée, les cris, tant de cris venant de ta part alors que tu ne pouvais t'empêcher de bouger, une douleur de vivre qui semblait t'atteindre au plus profond de ton âme. Tu étais né, d'une femme magnifique et d'un homme sérieux et menaçant. Ta mère épuisée voulu tout de même te prendre dans ses bras alors que ton corps semblait se calmer peu à peu. D'aussi loin que tu te rappelles, ta mère a toujours senti bon, une odeur de cannelle et de muscade semblait toujours être sur son corps, même ce jour, le jour de ta naissance... C'est probablement pour cela que tu n'as jamais aimé ces épices.

Depuis tout jeune tu as toujours eu une facilité à te faire des amis, toujours le premier de classe, non pas le meilleur en sport, mais tu te débrouillais. Les gens qui venaient près de toi étaient probablement attirés par ton air féminin, mais aussi ta démarche qui inspirait la confiance à plein nez ou bien était-ce parce que ta mère était réputée pour ses photos très peu impersonnelles et les rumeurs courant qu'elle ne faisait pas que montrer ses formes. Autant les gamins curieux étaient éblouis par ta beauté et la sienne, autant les parents ne voulaient pas retrouver leurs enfants avec une prostituée... Tu habitais dans un village, tout le monde te connaissait, tout le monde la connaissait. Autant tu étais populaire durant quelques semaines, autant la descente fût brutale, te laissant affreusement seul.

Peu importe à quel point tu travailles fort, si les gens avec qui tu te tiens ont mauvaise réputation, tu auras, tu seras aussi catégorisé comme mauvais.

Tu n'étais pas mauvais à la base, juste un gamin qui tentait de rendre ses parents fiers, bien que ces derniers se fichaient éperdument de ce que tu faisais, de quelles notes tu ramenais à la maison ou quelle connerie tu faisais tant qu'ils n'avaient pas à se déplacer et que ça n'entachait pas leur réputation. Ils n'avaient pas de temps pour toi et n'en avaient jamais vraiment eu. Ce n'est pas qu'il était occupé à te faire vivre, épuisé de leur boulot, mais ton père préférait clairement passer sa soirée à boire jusqu'à ce qu'il ne se rappelle de rien le lendemain, provocant ta mère qui en avait plein son cul de ses remarques qui ne faisaient absolument aucun sens, qui le harcelait de se trouver un boulot ou faire le ménage dans cette maison plus ou moins bordélique. Ils étaient trop occupés à se prendre la tête pour réaliser qu'ils avait un fils n'ayant pas la vie la plus facile en partant. Ils arrivaient à peine à signer ses papiers d'école, sa mère lui disant souvent d'imiter sa signature comme tu savais si bien le faire dû à leur flagrante absence. Parfois, ils oubliaient que tu étais présent et ta mère cuisinait un repas pour deux, te disant simplement lorsqu'elle remarqua sa ''petite'' erreur de te faire à manger. Tu avais sept ans et tu agissais presque comme un adulte. Ce manque de popularité dû à la réputation de ta très chère génitrice t'avait tout de même permis de te concentrer sur des sujets beaucoup plus intéressants.

Tu ne t'étais jamais victimisé, mais tu as souvent été la victime de remarques dérangeantes à ton égard et celui de ta mère. Et ce n'est que lorsque tu as sarcastiquement spécifié que tu te fichais pas mal de cette femme que tu gagnas un certain respect de la part d'un de tes intimidateurs. Josh il s'appelait. Un beau petit blond qui n'avait pas la langue dans sa poche et ce, de toutes les manières qui soient. Josh était le beau blond aux yeux bleus qui attirait la gente féminine comme une ordure attire toutes sortes de bêtes et d'insectes. Josh était en quelque sorte une vie chanceuse de ce qu'aurait été la tienne si tu n'avais pas eu ces parents-là. La seule chose qui changeait était probablement que son côté homosexuel était clairement évident pour tous ceux qui avaient envie de regarder, mais tout le monde outre ta personne semblait vouloir fermer les yeux là-dessus. Il était populaire, il était parfait, sa mère était avocate...

Et pourtant...

Josh se tenait avec toi depuis. Josh se fichait éperdument de cette popularité. Josh devait cacher son homosexualité à sa mère, parce qu'il savait qu'elle le tuerait. Josh n'aimait pas les filles, elles le dégoûtaient et il détestait sa mère qui ne semblait jamais satisfaite de lui. Josh était jaloux de toi, mais toi, tu aurais bien échangé ta vie contre la sienne.

Des écouteurs et de la musique rock, dépressive, vous vous amusiez dans la cour en savourant le repas que tu avais préparé et que sa mère lui avait fait. Josh perdit sa popularité, mais gagna quelques amis comme toi, de vrais amis qui vous acceptaient comme vous étiez. L'élémentaire semblait être votre adolescence, bien que cette dernière continua au collège.

Vincent, Jeorge et Josh, ton groupe d'ami était ce dernier, mais le collège semblait se ficher de ce que ta mère était, alors les gens tentaient de rester près de toi, mais tu t'en fichais. Ce n'était pas important puisque tu avais de vrais amis juste à côté.

«I feel the chemical kicking in»

Un jour, vous étiez tous chez Vincent qui avait un frère pas très net. Il arriva avec un joli joint. Tu pris la première bouffer et toussa, étant la première fois que tu en prenais. Tout le monde s'étouffait outre Vincent qui semblait pas en avoir pris pour la première fois. La monté fût très agréable, les rires, les chants, la nourriture était au rendez-vous, mais la descente avait été un peu plus dépressive. Tu leur avais dis que c'était ton anniversaire et que tes parents avaient encore oublié comme à chaque année. Tu leur dis que tu étais très content de passé ta soirée avec eux et que tu préférais que ce soit comme ça tout le temps. Vincent lui, parlait de son père violent qui n'allait pas être content lorsqu'il sentira la substance illicite dans sa chambre. Tu lui proposas de vivre chez lui puisque tes parents se fichaient de toi et de ce que tu faisais alors que Josh lui dit qu'il pourrait en parler à sa mère pour trouver un moyen de prendre des mesures légal contre la violence envers lui. Jeorge, tant qu'à lui restait silencieux, probablement qu'il avait un tout aussi lourd passé, mais personne ne l'eut jamais su parce qu'il ne parlait pas beaucoup.

Tu venais probablement de vivre la journée la plus heureuse de ta vie et ce n'était pas terminé. Autant tes notes baissaient sans pour autant devoir reprendre des cours, autant tu sortais plus souvent et ta joie semblait présente, autant tes parents remarquaient de plus en plus ton absence, ce qui les énervaient étrangement. Probablement dû au fait qu'il n'avait plus leur œuvre d'art à traîner un peu partout pour se vanter qu'ils avaient réussi leur vie en aillant un enfant. Ils te disputaient et te privaient de sortie, mais tu ne revenais que lorsqu'ils avaient besoin de toi et jamais il ne s'en étaient réellement rendu compte. Tu puais la cigarette, la marijuana et bien d'autres substances illicites qui n'avait pas une réelle bonne odeur et pourtant, tu n'avais pas honte de ça, tu espérais probablement secrètement faire réagir tes deux parents, mais ces derniers aveugles et avec un sens de l'odorat sensiblement dépourvu, il laissa les autres pourtant perplexes de cette raison.

« You're my obsession...»

Tes pulsions de jeune homme pré-pubère semblaient avoir attiré l'attention de certains individus, autant femmes qu'hommes, mais ça, ce n'était pas très important. Tu perdis cette virginité avec une fille de ta classe, mais tu l'avais rapidement jeté comme une vieille chaussette, laissant la fin du collège avec une réputation de tombeur, d'enfoiré, mais tu t'en fichais, car tu avais déjà quelqu'un en tête.

Les baisers, la chaleur humaine, la connexion mentale que vous aviez, toute était parfait. Il t'en avait voulu pour aller ailleurs avant lui, mais tu lui dis qu'il voulait être certain que ce n'était pas que des pulsions et le sujet a été effacé, laissant vos corps danser, la flamme faire de doux vas-et-viens avec son corps, cette tension, ces cris étouffés. Quand tes parents ont compris, ils n'ont pas été très ravis d'apprendre ce que tu avais fait, mais ils t'en n'ont jamais réellement parlé, mais leur regards dégoûtés semblaient tout dire.

Pourtant... Cette relation qui était basée sur l'amour et le rêve, se transforma en un monde de luxure et tu en semblais bien la victime, comme toujours. Un mélange de plaisir et de produits illicites avaient commencé durant l'acte alors que leur corps dansait au son de la musique dans leur tête. Mais ensuite... Josh ne voulait pas arrêter là, laissant une vidéo de leur ébats alors que son visage n'était pas à découvert. Josh n'était pas quelqu'un de bien en fin de compte, et tu le réalisas probablement trop tard, arrivant en classe avec un objet vibrant en toi ou ce connard s'amusait à jouer avec l'intensité. Tu l'aimais et il avait une arme contre toi. Tu ne voulais ni le décevoir, ni que tout le monde te dise que tu étais bien le fils de ta mère. Josh fit tous les fantasmes qu'il avait imaginé avec toi, mais Josh ne semblait pas vouloir s'arrêter là. Il t'avait utilisé, il en avait fini avec toi, mais pas de profiter de toi. Josh était un mec bien avant qu'il ne te drogue, qu'il ne te rende dépendant à cette dernière et qu'il ne te fasse travailler pour l'avoir, travailler avec des gens qui se fichaient clairement que tu sois encore au lycée, qui se fichait clairement que tu étais une personne aussi. Tu n'étais devenu qu'un objet, un objet presque inanimé qui en est presque mort à la fin, mais à l’hôpital, tes deux vrais potes t'avaient dit qu'il lui avait donné la monnaie de sa pièce et que s'il osait revenir, il serait probablement pire que dans ta position actuelle, tu étais amorphe durant des semaines et tu dus aller dans un centre pour soigner ta dépendance, autant à la cigarette que certaines drogues que tu avais pris.

Des épisodes de panique et d'anxiété se firent voir tout comme des crises de colère et de larmes. Tu te sentais désorienté, impuissant et pourtant... Tu semblais manquer de tout plein de choses, mais l'amour et l'affection semblaient remplir le plus grand vide dans ton cœur. Après quelques temps, appréciant la vie tranquillement, tes parents, te trouvant probablement trop énervant, t'envoyèrent dans ce centre dont ils avaient entendu parler...

Un nouveau départ, une nouvelle vie... Tu avais déjà hâte d'en sortir et tu venais tout juste d'arriver...

Pseudonyme : Abel
Comment j'ai atterri ici : Top site~
Âge : 18 ans
Commentaire(s) :Pouah~
T'as fait ta prière ? Elle sera exaucée si tu me confies le code :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jan Meminger

avatar

Masculin Messages : 16
Date d'inscription : 18/02/2017

MessageSujet: Re: Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]   Mer 22 Fév - 12:29

Coucou!! Juste un petit message pour te souhaiter la bienvenue et te dire que j'adore ta fiche!! Au plaisir de rp avec toi prochainement! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Innokenti Agueïkine
Admin
avatar

Féminin Messages : 207
Date d'inscription : 03/10/2013
Age : 32

MessageSujet: Re: Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]   Mer 22 Fév - 13:09

Coucou et bienvenue parmi nous ♥

J'ai corrigé plusieurs accords de féminin/masculin, singulier/pluriel et aussi des terminaisons en "é" qui étaient des terminaisons en "er".Tu feras attention dans tes RPs x)

Je te valide, bon jeu !

Tu peux réserver ton avatar dans le "bottin des avatars" qui se trouve justement dans le coin, dans la "présentation des personnages".

Si tu rencontres un problème ou que tu cherches un sujet, n'hésites pas à m'envoyer un message privé.

Les chats box en général (sur tous les forums quoi) plantent encore, malheureusement. FA n'a pas encore réussi à régler le souci des problèmes d'actualisation et des déconnexions fréquentes... =/

Voilà ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://panoh.actifforum.com
Yoyami Shinosuke

avatar

Féminin Messages : 41
Date d'inscription : 22/05/2016
Age : 20
Localisation : Dans ma tête

MessageSujet: Re: Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]   Mar 28 Fév - 23:36

Bienvenue avec du retard ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beyondthedarkness.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hush hush, the world is quiet - Yuriy [terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» Sortie cinéma: "It's a Free World !"
» Corvée terminée !!!!
» Stylishly Yours
» Petits personnages MINI WORLD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Prisonniers sur Panoh :: Gestion du personnage :: ❛ Présentation des personnages :: Prisonniers :: Délinquants validés-
Sauter vers: